Toucher des cailloux

Publié le 26 Mai 2014

Toucher des cailloux

Nous en sommes à la troisième séance et cela ne varie pas beaucoup
Martin touche des pierres différentes. Je note quand même que son vocabulaire devient plus précis. il doit décrire les différences entre un galet, un caillou brut, un quartz...
Il parle plus vite. Et heureusement il ne se lasse pas.
Moi un peu. Je me dis que faire 100 km pour tripoter des trucs, c'est un peu... bizarre.
Mais je n'ai guère d'autre choix que de faire confiance. Je ne vois pas d'autres solutions puisqu'il est déjà suivi par une orthophoniste et une ergothérapeute Ce sont les seules choses qui nous ont été indiquées par le corps médical.
Elisabeth m'explique qu'elle est en train de lui ouvrir des connections de son cerveau gauche
Il est toujours aussi mauvais à l'école.
Nous continuons les exercices de description

Commenter cet article